Démarche

La col­lec­ti­vi­té locale, le par­ti­cu­lier, veut sau­ver son patri­moine quand il est en est encore temps, le conser­ver et le res­tau­rer, voire le mettre en valeur… Pour le faire vivre aujourd’hui.

Église, châ­teau, immeuble, mai­son, bâti ordi­naire, si modeste soit-il, pro­té­gé – ou non – au titre des Monu­ments his­to­riques.

Pierre de taille, brique, béton, pan de bois et tor­chis, ardoise, tuile, plomb, zinc, menui­se­ries, fer­ron­ne­ries, vitraux, décors peints, etc.

Des tâches

1

Pro­po­ser les mesures d’urgences pour assu­rer la sécu­ri­té des biens et des per­sonnes.

2

Étu­dier l’édifice, son his­toire, ses trans­for­ma­tions dans le moindre détail.

3

Dres­ser l’état sani­taire, émettre un diag­nos­tic.

4

Défi­nir et éva­luer les solu­tions tech­niques adap­tées, cura­tives et pré­ven­tives.

5

Pro­po­ser un pro­gramme de tra­vaux sur plu­sieurs années, aider à la recher­ché des finan­ce­ments.

6

Assu­rer la maî­trise d’œuvre des tra­vaux, de l’avant-projet à la récep­tion.

Tout en res­tant à l’é­coute du maître d’ou­vrage, atten­tif à ses besoins, ses délais, son bud­get.

Pour cela :

- S’en­tou­rer de com­pé­tences requises, his­to­rien, pay­sa­giste, ingé­nieur, éco­no­miste, géo­mètre ;
– Orga­ni­ser si besoin les exper­tises néces­saires, ana­lyse de maté­riau en labo­ra­toire, son­dages, inves­ti­ga­tion des sols et des sous-sols, ins­tru­men­ta­tion des désordres.

L’ob­jec­tif étant de satis­faire les futurs uti­li­sa­teurs, tout en res­pec­tant l’âme des lieux.

Des missions

1

Diag­nos­tic
(étude préa­lable, étude d’évaluation).

2

Maî­trise d’œuvre de tra­vaux.

3

Étude urbaine (éla­bo­ra­tion de sec­teur patri­mo­nial remar­quable).