Démarche

La col­lec­tiv­ité locale, le par­ti­c­uli­er, veut sauver son pat­ri­moine quand il est en est encore temps, le con­serv­er et le restau­r­er, voire le met­tre en valeur… Pour le faire vivre aujourd’hui.

Église, château, immeu­ble, mai­son, bâti ordi­naire, si mod­este soit-il, pro­tégé — ou non — au titre des Mon­u­ments his­toriques.

Pierre de taille, brique, béton, pan de bois et torchis, ardoise, tuile, plomb, zinc, menuis­eries, fer­ronner­ies, vit­raux, décors peints, etc.

Des tâches

1

Pro­pos­er les mesures d’urgences pour assur­er la sécu­rité des biens et des per­son­nes.

2

Étudi­er l’édifice, son his­toire, ses trans­for­ma­tions dans le moin­dre détail.

3

Dress­er l’état san­i­taire, émet­tre un diag­nos­tic.

4

Définir et éval­uer les solu­tions tech­niques adap­tées, cura­tives et préven­tives.

5

Pro­pos­er un pro­gramme de travaux sur plusieurs années, aider à la recherche des finance­ments.

6

Assur­er la maîtrise d’œuvre des travaux, de l’avant-projet à la récep­tion.

Tout en restant à l’é­coute du maître d’ou­vrage, atten­tif à ses besoins, ses délais, son bud­get.

Pour cela :

- S’en­tour­er de com­pé­tences req­ui­s­es, his­to­rien, paysag­iste, ingénieur, écon­o­miste, géomètre ;
— Organ­is­er si besoin les exper­tis­es néces­saires, analyse de matéri­au en lab­o­ra­toire, sondages, inves­ti­ga­tion des sols et des sous-sols, instru­men­ta­tion des désor­dres.

L’ob­jec­tif étant de sat­is­faire les futurs util­isa­teurs, tout en respec­tant l’âme des lieux.

Des missions

1

Diag­nos­tic
(étude préal­able, étude d’évaluation).

2

Maîtrise d’œuvre de travaux.

3

Étude urbaine (élab­o­ra­tion de secteur pat­ri­mo­ni­al remar­quable).