Collégiale Saint-Riquier de Douriez

Diagnostic d’édifice, Maîtrise d’œuvre, Mairie de Douriez (62)

PRÉSENTATION

Col­lé­giale Saint-Riquier construite de 1506 et à 1518 par Fran­çois de Cré­quy et Mar­gue­rite Blon­del son épouse. Le vil­lage est entiè­re­ment dévas­té en 1638, la col­lé­giale né sera réta­blie qu’à la fin du XVIIIe. Deve­nu église parois­siale de la Nati­vi­té Notre-Dame, l’édifice est res­tau­ré en 1875 par Fran­çois Mas­se­not, archi­tecte dio­cé­sain d’Amiens, mais l’opération est inter­rom­pue et res­te­ra inache­vée. Début XXe, Clo­vis Nor­mand res­ti­tue la plu­part des fenêtres à rem­plages et vitraux. La flèche est entiè­re­ment res­tau­rée en 1998 par Lio­nel Dubois archi­tecte en chef des Monu­ments his­to­riques.
Construite en pierre cal­caire du pays, l’église est remar­quable par ses pro­por­tions, ses voûtes d’ogives XVIe, l’enfeu de Fran­çois de Cré­quy, les lam­bris XVIIIe du chœur et les nom­breuses sta­tues.

Édi­fice clas­sé en tota­li­té Monu­ments his­to­riques.

© 2017-2020 Éric Barriol. Tout droit réservé.