Collégiale Saint-Riquier de Douriez

Diagnostic d’édifice, Maîtrise d’œuvre, Mairie de Douriez (62)

PRÉSENTATION

Col­lé­giale Saint-Riquier con­stru­ite de 1506 et à 1518 par François de Créquy et Mar­guerite Blondel son épouse. Le vil­lage est entière­ment dévasté en 1638, la col­lé­giale ne sera rétablie qu’à la fin du XVIIIe. Devenu église parois­siale de la Nativ­ité Notre-Dame, l’édifice est restau­ré en 1875 par François Massenot, archi­tecte diocé­sain d’Amiens, mais l’opération est inter­rompue et restera inachevée. Début XXe, Clo­vis Nor­mand restitue la plu­part des fenêtres à rem­plages et vit­raux. La flèche est entière­ment restau­rée en 1998 par Lionel Dubois archi­tecte en chef des Mon­u­ments his­toriques.
Con­stru­ite en pierre cal­caire du pays, l’église est remar­quable par ses pro­por­tions, ses voûtes d’ogives XVIe, l’enfeu de François de Créquy, les lam­bris XVIIIe du chœur et les nom­breuses stat­ues.

Édi­fice classé en total­ité Mon­u­ments his­toriques.

© 2017-2018 Éric Barriol. Tout droit réservé.